was successfully added to your cart.

Panier

Surprise surprise, Facebook modifie (encore) l’algorithme de son fil d’actualité. Mark Zuckerberg en a fait l’annonce il y a quelques semaines et celle-ci ne fait pas l’unanimité, du moins pour les marques. Soyons honnêtes, en tant que gestionnaires de page, il est rare qu’une telle modification fasse notre bonheur. Déjà en avril dernier, Edge Rank (oui, oui, l’algorithme Facebook a un nom) avait été modifié pour accorder plus d’importance au contenu publié par les amis proches.

Maintenant, la dernière modification annoncée par Zuckerberg fait un autre pas dans la même direction. En effet, celle-ci aura pour but de prioriser davantage le contenu partagé par la famille et les amis des utilisateurs. Vous l’aurez deviné, cela peut aussi se traduire en diminution de la portée organique des marques et des éditeurs. 

portée organique

Pour être en première rangée de l’évolution de Facebook, il est impressionnant de remarquer à quel point la plateforme devient plus difficile à exploiter pour les gestionnaires de pages. Après tout, le modèle d’affaires de l’entreprise est basé sur les publicités qu’elle réussit à vendre, il est donc logique qu’elle incite graduellement les marques à y investir davantage.

Par contre, malgré cette complexification accrue, Facebook demeure un canal d’acquisition qui fonctionne à merveille pour plusieurs entreprises. C’est pourquoi il est primordial de confronter cette complexité.

Comment contrer ce changement d’algorithme

En priorisant le contenu publié par les amis et les familles, Facebook diminue la portée organique et le trafic “refferal” des marques. Par contre, il est possible de tirer avantage de cette modification en suivant les 3 points suivants:

  1. Générer l’engagement de votre audience.

On ne réinvente pas la roue avec ce point, générer de l’engagement a toujours été un point super important pour tirer profit de l’algorithme Facebook. Mais, cette affirmation est maintenant plus vraie que jamais. Petit rappel, un plus grand engagement signifie plus d’utilisateurs qui sont exposés à vos publications. Si un de mes amis écrit un commentaire sur la dernière publication de Buzzfeed (on a tous un ami comme ça), j’ai plus de chance de la voir atterrir dans mon fil d’actualité. Les partages sont généralement l’action à plus grande valeur ajoutée pour une page entreprise. Il existe des façons de susciter plus d’engagement et surtout plus de partages. Dans son livre Contagious: Why Things Catch On, qui est soi dit en passant une bible de la viralité si le sujet vous intéresse, Jonah Berger indique qu’il y a 5 forces distinctes qui peuvent stimuler l’engagement.

     A. Social currency

Offrir une information VIP, inviter les fans à une vente secrète, n’importe quoi pour que les gens aient un motif pour se vanter en quelque sorte. Oui, l’humain est vantard.

     B. Triggers

Associer son produit avec un évènement ou une activité qui arrive régulièrement dans la vie des gens augmente la conversation autour de celui-ci. Exemple: Quand j’entends le mot poche, je pense à Poche et Fils. Ils ont réussi à s’approprier le mot poche dans mon vocabulaire, ce qui veut dire que je pense/parle de cette marque à chaque fois que quelqu’un qualifie mes aptitudes de cuisinier…Au moins je connais des bons restos.

     C. Emotion

“We share when we care”. Ne faites pas juste parler des aptitudes techniques de votre produit, parlez-nous de comment on se sent quand on l’utilise. Encore mieux, comment on se sent quand on ne l’utilise pas. Racontez une histoire. Devenez le Fred Pellerin de votre marché.

     D. Public

Soyez remarquable. La meilleure explication est le bracelet jaune Livestrong. Je suis prêt à gager 2 pixels Facebook que vous en avez déjà porté un – ou demander à quelqu’un c’était quoi. Vous voyez ou je veux en venir. Puisque l’on parle de Facebook, arrangez-vous pour que vos publications tapent à l’oeil et ne soient pas comme les autres. C’est d’ailleurs un danger d’être trop “trendy”.

     E. Pratical Value

“News you can use”. Les humains sont vantards certes, mais on aime aussi aider les autres. Il s’agit seulement de créer le bon contenu éducatif et l’engagement est davantage propice.

Jonah nous donne des trucs très haut niveau, mais ça aide tout de même à se mettre dans le bon état d’esprit. Nous écrirons un article plus détaillé sur l’optimisation des publications Facebook pour créer de l’engagement, aimez-nous ici pour ne pas le manquer!

  1. Susciter le partage de votre première source

On parlait tout juste d’informations VIP, et bien en voilà une. Puisque le nouvel algorithme priorise grandement le contenu partagé par vos amis, vous aurez plus d’impact si votre contenu est partagé à partir de sa source initiale que s’il est simplement repartagé de votre page Facebook. Illustrons cette différence avec un exemple tiré de la page personnelle de Gabriel:

Ici, Gab effectue un reportage d’une publication

partage facebook

Remarquez maintenant la différence avec ce partage qui provient directement du site d’Imarklab

imarklab
On préfère un partage du deuxième type, car c’est ce que Mark Zuckeberg désire mettre plus de l’avant avec son changement d’algorithme. C’est donc bien important d’intégrer un appel à l’action et un bouton de partage à la fin de chacun de vos articles de blogue, par exemple.

 

  1. Utilisez votre page personnelle

C’est logique, votre page personnelle rejoindra la majorité de vos amis avec qui vous avez des interactions. Donc, si vous êtes une petite entreprise et que vous connaissez vos clients ou votre marché cible, je vous suggère d’ajouter ces gens en tant qu’ami. Si vous êtes une plus grande entreprise, un bon truc est de le faire faire par la personne responsable du service à la clientèle. Bonus: faire passer votre «live chat» (de service à la clientèle) par messenger pour augmenter l’interaction entre la page personnelle et les clients de l’entreprise.

Ensuite, il s’agit de partager le contenu publié par la page entreprise à même ce compte privé. Ainsi, même pas besoin de faire de la pub pour rejoindre les gens qui vous intéresse, Facebook vient d’annoncer qu’il vous aidera à le faire encore mieux! Magie ????

J’espère que cela vous a fait faire un bon tour d’horizon du nouveau changement de l’algorithme de Facebook! Il s’agit du premier article que je publie pour Click & Mortar. Laissez-moi vos impressions et vos questions en commentaires!

Aussi, j’ai mis beaucoup d’effort pour écrire ce texte…j’apprécierais énormément si vous pouviez partager celui-ci sur Facebook ou sur Linkedin!

À Bientôt les amigos!
 x
Olivier J. Bergeron

Auteur Olivier J. Bergeron

Oli est le Mollière en chef du blog de Click & Mortar. Il est le genre de gars qui ne sort jamais de chez lui sans ses tests A/B. Il aime les épinards, rencontrer de nouvelles personnes et travailler sur des idées innovantes. Pas game d'aller voir ses autres articles!

Plus d'articles par Olivier J. Bergeron

Ajouter un commentaire