was successfully added to your cart.

Depuis son invention, la vidéo est un média qui ne cesse de se perfectionner, que ce soit au niveau des contenus proposés ou encore des techniques utilisées pour la production. Et c’est bien normal! Son, images, et si on le souhaite, textes, tout cela au sein d’un seul canal. Ce média propose un potentiel de communication sans précédent lorsqu’on le compare à tout ce qui a pu exister avant lui.

Internet s’est d’ailleurs bien approprié ce dernier et il ne cesse de prendre de l’ampleur chaque année. En effet, la consommation ainsi que la production des vidéos sur internet s’est démocratisée et la variété d’utilisateurs, de plateformes, et de contenus proposés sont devenus exponentiels. Les marques ont aussi su tirer parti de ces nouvelles plateformes de communication qui font maintenant partie intégrante du mix des outils incontournables du marketing numérique.

Pourquoi la vidéo?

Il suffit de prendre quelques exemples de marques qui ont su briller grâce à YouTube comme par exemple GoPro, Shave Dollar Club ou Old Spice pour comprendre son intérêt. 65% des gens ont un apprentissage qualifié de “visuel”. Quel meilleur moyen pour leur faire passer un message qu’une vidéo? De plus, la variété de contenus envisageables est sans limites. Vous pouvez créer du contenu basé sur la démonstration de l’utilisation de votre produit, l’histoire de la marque, la mise en avant de vos clients, l’humour, des vidéos inspirantes etc. De plus, les vidéos en marketing sont devenues plus pertinentes que jamais sur les mobiles avec l’augmentation des données disponibles sur les forfaits mobiles et la présence presque partout en ville de bornes WiFi (qui représentait avant le frein principal de la consommation de vidéos hors du domicile). Ce qui en fait un outil parfait pour le nouvel enjeu que représentent les smartphones.

Mais quelle plateforme utiliser?

Cela va dépendre de vos objectifs et de vos besoins en vidéo! Considérons les trois plus grandes plateformes de partage actuelles, à savoir, Vimeo, Facebook et YouTube.

Vimeo est une plateforme plus “professionnelle” proposant de stocker des vidéos de haute qualité. La plateforme propose des comptes payants plus performants et sans publicité avec un grand contrôle du contenu et de la vie privé. Elle est donc à envisager comme du stockage pur et simple afin d’afficher la vidéo dans un autre endroit.

YouTube en revanche est à considérer comme un réseau social en soi. En effet, la plateforme compte aujourd’hui des millions d’heures de contenu et pas moins d’utilisateurs. Il existe plusieurs moyens d’exploiter la plateforme : y publier son contenu afin de créer sa propre communauté, ou y faire de la publicité (les vidéos devront être hébergées sur la plateforme). Dans le cas d’une marque, l’idéal sera évidemment un mix des deux. Niveau publicité, il existe 3 formules principales :

– Les publicités InStream, qui sont des publicités vidéo qui joueront avant le contenu consommé par l’internaute.

– Les publicités Display classiques qui seront des images ou des GIFs disposés sur le site en périphérie du contenu.

– Les publicités Display enrichies, qui seront des médias interactifs plus complexes comme par exemple la bannière d’accueil de YouTube.

Facebook est aussi devenu une plateforme de marketing vidéo performante grâce à ses vidéos en “autoplay”. Ce système fait jouer les vidéos sans le son directement dans le fil d’actualité des utilisateurs. Que ce soit pour de la publicité ou pour engager sa communauté, ce genre de contenu est un très bon outil. Il faut penser à garder le contenu court et à mettre des sous-titres au cas où la personne ne clique pas et n’ai donc pas accès au son.

Le référencement en vidéo

Et oui, le référencement n’est pas exclusivement réservé aux sites web. Le combat recommence avec les vidéos! Si vous voulez que votre contenu performe il sera important de bien le référencer. Cela sera surtout vrai pour YouTube. En effet, sans compter que c’est la plus grosse plateforme et celle qui offre le plus de possibilités pour augmenter le référencement du contenu, YouTube appartient à Google et ce dernier aime propulser ses propres outils. Mais pourquoi référencer correctement ses vidéos me direz-vous? Le partage ne suffit-il pas? Et bien non, premièrement, il faut prendre soin du SEO vidéo pour obtenir une place de choix sur la recherche de mots clés interne à la plateforme YouTube. Deuxièmement, parce que les gens recherchent de plus en plus de choses auxquelles il est facile de répondre par une vidéo sur Google, et que les vidéos YouTube y sont référencées comme les sites web.

Vous n’en aurez donc pas fini avec les métadonnées, les tags, les liens référents et tous ces éléments liés au référencement. De plus, pour un nouveau site, une structure YouTube solide peut même aider au référencement du domaine sur Google car le réseau social bénéficie d’une grande autorité auprès de son propriétaire.

Quelques conseils de base

Comme l’explique le paragraphe précédent, le référencement de votre vidéo sera un élément indispensable pour avoir de la visibilité. Comme pour un site web, cela dépendra de la qualité de votre contenu, des données, descriptions, backlinks etc. Mais ce ne sont pas les seuls aspects à prendre en compte sur YouTube. Voilà donc 5 conseils de base pour mettre toutes les chances de votre côté.

Prenez soin de votre page profile :

Optimisez votre page YouTube avec une description adéquate: utilisez une bonne image de profile ainsi qu’une bonne image de couverture, construisez un réseau de “related channels” et de “featured channels” pertinents, une bonne vidéo d’accueil etc.

Utilisez des métadonnées pertinentes :

Vous pouvez faire une recherche des mots clés les plus recherchés en lien avec votre sujet en utilisant la barre de recherche YouTube et faire en sort qu’ils soients présents dans vos titres, données, descriptions et mots clés reliés.

Allez chercher des liens référents :

Comme pour un site web, plus votre vidéo sera partagée sur différents domaines d’autorité, plus elle sera référencée. Veillez donc à aller chercher le partage de vos partenaires sur leur site ou à travers des articles de blogue afin d’optimiser vos vidéos.

Utilisez les outils de YouTube :

Utilisez les outils que Google met à votre disposition. Par exemple, regroupez vos vidéos thématiquement reliées dans des playlists. Cela permettra de garder le consommateur de contenu sur une lancée, créant ainsi un fort “watch time” ce qui est le critère principal de référencement de vos vidéos au niveau des performances. De plus, cela permet à YouTube de davantage contextualiser vos vidéos.

Veillez sur votre contenu :

Veillez à créer un contenu approprié, pertinent, et non axé sur la vente. En effet, YouTube est une plateforme qui va vous permettre de beaucoup vous rapprocher de vos consommateurs grâce à un storytelling fort. Afin de garder l’attention du consommateur il va falloir que les 15 premières secondes soient inoubliables et que la vidéo ne dure pas trop longtemps (1 à 5 minutes)

En conclusion, la vidéo tient une place de plus en plus autoritaire dans le monde du marketing numérique. Étant le type de contenu préféré par les internautes, sa consommation représentera bientôt 90% du temps passé sur le web. Il est donc temps de s’y intéresser! De plus, avec les plateformes permettant le live streaming comme Twitch ou Facebook live, la variété de contenu possible à partager et les façons d’exploiter la vidéo ne font que s’agrandir. Et vous, vous y avez pensé?

Olivier J. Bergeron

Auteur Olivier J. Bergeron

Oli est le Mollière en chef du blog de Click & Mortar. Il est le genre de gars qui ne sort jamais de chez lui sans ses tests A/B. Il aime les épinards, rencontrer de nouvelles personnes et travailler sur des idées innovantes. Pas game d'aller voir ses autres articles!

Plus d'articles par Olivier J. Bergeron

Ajouter un commentaire