was successfully added to your cart.

Dans le précédent article consacré à WordPress, nous avions découvert à quel point il était simple de créer son propre site web. Au cours des prochains articles, nous aborderons différentes thématiques qui vous seront utiles pour le créer rapidement avec WordPress.

Bien que WordPress soit un outil libre et gratuit, il nécessite de s’abonner à un hébergeur web sur lequel l’installer. Nous allons donc faire un rapide comparatif de ce qu’il faut prévoir pour garantir le bon fonctionnement de votre site web.

L’hébergement Web

Dans un premier temps, vous allez devoir disposer d’un espace de stockage en ligne sur lequel sera hébergé votre site web. C’est grâce à cet hébergeur que les visiteurs pourront se connecter à votre site web. Nous vous conseillons ces 2 méthodes d’hébergement à considérer selon vos besoins et votre budget.

L’hébergement web mutualisé

L’hébergement mutualisé est la méthode la plus classique, car c’est la solution d’hébergement le moins dispendieuse. Elle consiste à héberger les sites web de différents clients sur le même environnement (un peu sous la forme d’une colocation). Attention cependant aux offres trop basiques, certaines ne garantissent pas toujours 100% de taux de réponse pour accéder à votre site web. Si votre site attire un trafic important, il est possible de perdre en rapidité, c’est pour cela que le trafic est limité sur ce type d’offre. Toutefois c’est un très bon moyen de lancer votre site web à moindre coût sans risque. Point intéressant, ces hébergeurs disposent d’outils pour installer WordPress en quelques clics, ce qui permet d’avoir son installation WordPress prête en quelques minutes.

Comparatif de quelques hébergements web mutualisés :

L’hébergement web dédié WPEngine

Si votre entreprise a besoin d’une installation solide capable d’héberger plusieurs sites web en même temps et de supporter plusieurs milliers d’utilisateurs en même temps, nous vous conseillons de vous intéresser à l’hébergement dédié. WPEngine est une plateforme en ligne qui vous permet d’obtenir un hébergement dédié de très bonne qualité. L’avantage de ce type d’hébergement est que la maintenance est effectuée par des techniciens qualifiés qui garantissent le bon fonctionnement et la sécurité de vos sites web. WPEngine est dédié uniquement à WordPress grâce à des outils de cache conçus spécialement pour leurs infrastructures. La vitesse d’accès aux sites est aussi une des meilleures au monde et le support accessible 24h/24 peut répondre à vos questions techniques ou même dépanner un problème dans votre installation WordPress en quelques minutes. C’est très avantageux pour les entreprises qui vivent de leurs sites web. Il ne vous reste plus qu’à réserver vos noms de domaine via une autre plateforme et vous avez une solide installation pour les sites web de votre entreprise. L’offre WPEngine démarre à 35 US$, ce qui vous permet d’héberger 1 site avec 3 environnements de développement. Vous pouvez grâce à cela préparer des modifications sur une version de développement de votre site et la déployer au public en un clic.

Le nom de domaine

Le nom de domaine définit l’identité de votre site web. C’est grâce à ce nom que les visiteurs vont identifier votre site. Il s’agit de l’adresse de votre site, par exemple “monsite.com”. Chaque nom de domaine se compose du domaine “monsite” et de son extension qui peut être utile pour préciser votre intention (exemple : .com pour les sites d’entreprises, .ca pour les sites canadiens, .org pour les associations). Chaque nom de domaine est unique c’est pourquoi il est important de bien le choisir et de le garder pour entretenir votre marque.

Réserver un nom de domaine est un jeu d’enfants : En général, les hébergeurs mutualisés proposent de commander le nom de domaine en même temps que votre hébergement web, ce qui vous évite de vous occuper de la liaison avec celui-ci.

Pour WPEngine par exemple, ou n’importe quel autre hébergeur qui ne proposent pas de nom de domaine, vous pouvez le commander sur diverses plates-formes. Par exemple GoDaddy propose les noms de domaines en .com pour 24,29 $ par an.

Les options intéressantes à ajouter

Le certificat SSL (HTTPS)

Comme nous l’avions introduit dans le précédent article, la certification SSL est aujourd’hui indispensable pour avoir la crédibilité nécessaire auprès de vos visiteurs. Ils auront bien plus  confiance pour effectuer des transactions sur votre site ou vous confier leurs données personnelles. Google prend également ce paramètre en compte pour le référencement. Certaines offres d’hébergement vous proposent cette option gratuite appelée “Let’s Encrypt” qui permet, grâce à leurs certificats SSL, de naviguer en HTTPS, donc de manière sécurisée.

Un outil de récupération de données

Les outils de récupération de données et de sauvegardes (“back-ups”) sont aussi très utiles pour sécuriser votre site web en cas de panne. Que vous ayez subi une attaque informatique, ou que vous ayez planté votre site en modifiant son contenu, les sauvegardes pourront vous sauver beaucoup de temps. Des points de restaurations sont effectués tous les jours pour qu’en cas de problème, vous puissiez revenir à une version fonctionnelle de votre site web en quelques minutes.

Un thème WordPress payant

Et pour terminer, nous allons entrer plus en détails sur WordPress en parlant de la personnalisation. Lorsque vous aurez créé votre installation WordPress, il faudra réfléchir à l’apparence visuelle que vous voulez dégager de votre site web. C’est pour cela que nous vous conseillons d’opter pour un thème payant qu’il faudra installer (pas de panique, on en parlera dans un prochain article!)

Nous vous conseillons le magasin en ligne de thème WordPress ThemeForest (https://themeforest.net/category/wordpress) qui propose une large gamme de thèmes adaptés à tout type de besoin.  Astuce : si votre thème est compatible avec Visual Composer, vous pourrez construire des pages personnalisées via un outil de conception visuel, ce qui vous évitera de taper du code.

Dans le prochain article consacré à WordPress, nous passerons en revue les différentes étapes pour configurer son environnement WordPress et commencer à concevoir votre site Web! Avez-vous hâte?

Maxime Ronceray

Auteur Maxime Ronceray

Plus d'articles par Maxime Ronceray

Ajouter un commentaire